Vous êtes ici : Accueil / Cadre de vie, urbanisme et habitat / Règles de bon voisinage

Cadre de vie, urbanisme et habitat

Règles de bon voisinage

Tonte des pelouses : 

éviter de tondre vos pelouses le dimanche, pour le confort de tous

Gestion des haies : 

chacun doit veiller à ce que sa haie n'empiète pas sur le domaine public et chez son voisin. Cliquez sur ce lien : pour en savoir plus

Les arbres :

Veiller à ce qu’ils n’obstruent ni l’éclairage public, ni les panneaux de signalisations. 

La zone du Marquet :

Nous vous rappelons que la Zone du Marquet, constituée de la voie piétonnière de l’ancienne ligne de chemin de fer, mais surtout de l’espace où ont été réalisés des bassins d’infiltration d’eau fluviale, est interdite à tous véhicules motorisés. Le passage de véhicule dans cette zone, apporte des nuisances sonores aux riverains, mais surtout, provoque lors de leur passage dans les bassins d’infiltration des dégradations importantes, réduisant d’une manière très significative l’efficacité de ces dits bassins.

Stationnement :

Je respecte les aires de stationnement disponibles, je respecte les trottoirs destinés aux piétons, je cède ma place aux personnes handicapées et à mobilité réduite et je veille à mettre mon disque réglementaire si je me stationne sur la zone bleue

 Limitation de vitesse :

Aux conducteurs indisciplinés et peu soucieux de la sécurité d’autrui, nous vous demandons de respecter les règles de limitation de vitesse et connues de tous ; la signalisation et les nombreux ralentisseurs mis en place sur le territoire communal me le rappellent et j’en tiens compte. Veillez à adapter votre vitesse aux abords ainsi que dans le centre du village.

Réglementation sur la tenue en laisse des chiens :

rappel: Selon l’article 213.1 et 2 du Code Rural, les chiens doivent être tenus en laisse et accompagnés de leur maître de jour comme de nuit, les chien de catégorie 1 et 2 doivent être muselés lors des sorties (art 2111.1)

les chiens et leur maître : Nous les invitons à respecter les espaces publics, les espaces de jeux pour les enfants,  la présence de déjections provoque des nuisances qu’il nous semble inutile de détailler.

Collecte des ordures ménagères :

 Il nous faut utiliser les bacs de ramassage compartimentés pour le tri des ordures ménagères et pour les déchets biodégradables. Nous mettons à la disposition de la société de ramassage en charge de la collecte, les bacs en fonction des dates et horaires prévus (à partir de 5h le vendredi pour les déchets ménagers et le lundi pour les bio-déchets). Nous évitons de sortir les bacs de ramassage trop à l’avance. Il est rappelé que les décharges sauvages sont strictement interdites.

 notez :  que les bennes stationnées auprès des cuisines de la Salle Culturelle sont réservées aux occupants de ladite salle et ne sont en aucun cas des poubelles pour les riverains

Les sportifs :

qui utilisent les nombreuses infrastructures mises à leur disposition, doivent respecter le matériel, utiliser les poubelles mises à leur disposition et s’assurer que ceux qui les succéderont pourront à leur tour en bénéficier.

Les randonneurs :

 qui utilisent les nombreux chemins piétonniers qui traversent la commune, tiennent leur chien en laisse, respectent les surfaces cultivées, et s’assurent de rien laisser après leur passage.

Incivilité à Avelin :

 Il a été observé une recrudescence d’actes d’incivilité à l’encontre des équipements publics : lanternes détériorées, tags sur certains bâtiments, mobiliers publics cassés…

Ces dégradations entraÏnent des dépenses supplémentaires et nous comptons sur votre mobilisation pour que ces actes cessent. Nous vous en remercions pas avance.

 

Conciliateur de justice :

Il suffit de peu de chose, d'un litige avec un artisan, de dysfonctionnements avec un fournisseur internet ou de téléphonie, d'un voisin bruyant ou d'un dépôt de garantie qui tarde à être rendu pour que la vie devienne plus difficile. Autant de petits ou grands soucis de la vie moderne provoqués par l'intolérance, l'indifférence ou la promiscuité. Il existe un moyen simple, rapide, gratuit et efficace de résoudre le problème: le Conciliateur de Justice. Il ne rend pas la justice, ne dit pas le droit même s'il doit en avoir l'expérience, mais il permet de réunir les parties pour trouver une solution amiable au litige qui les oppose. Le Conciliateur n'est donc ni un juge ni un enquêteur (même s'il se rend sur place le cas échéant pour constater les faits) ni un conseiller juridique. Il intervient à la demande d'un particulier dans le seul but de trouver un accord par le dialogue et la concertation. Son rôle n'est pas de savoir qui a raison mais d'essayer de trouver une solution qui puisse satisfaire les deux parties. Les litiges dont il peut s'occuper relèvent du droit civil et touchent à la propriété et à l'usage de biens, aux dettes, aux litiges de consommation comme un désaccord entre fournisseurs et clients (téléphonie, internet...), une contestation de factures de tous type (gaz, électricité, eau...), aux conflits entre des propriétaires et des locataires (restitution du dépôt de garantie, fin de bail), aux nuisances de voisinage…. 
Le conciliateur ne peut pas intervenir dans les affaires concernant les litiges avec l’administration, l’état ou les collectivités, le droit de la famille (divorce, pensions alimentaires, garde d’enfants, etc.), le droit du travail et syndical. 
Plus de 50% des affaires qui lui sont soumises aboutissent ainsi à un accord. Alors que la justice demande du temps, un formalisme rigoureux et génère des frais, la conciliation est gratuite, simple et rapide, elle se déroule en dehors de toute règle préétablie ne reposant que sur la bonne volonté des uns et des autres afin de trouver un accord satisfaisant. 
Comment saisir le conciliateur ? 
 En prenant un rendez-vous en Mairie à l'accueil 
 En prenant un rendez-vous par téléphone ou courrier adressé en mairie:
o Templeuve: 03 20 64 65 66 
o Cysoing: 03 20 79 44 70 
o Pont à Marcq: 03 20 84 80 80 
 Par internet sur le site https://www.conciliateurs.fr/ rubrique "Saisir le conciliateur"